Poésie

Vendredi 13                

Christ crucifié
Judas suicidé
Jacques de Molay
2000 Templiers arrêtés
Torturés
Mis au bûcher

Vendredi 13

Bien des années sont passées
130 Hommes et
Femmes
Par des barbares Lâchement exécutés
Et combien d’autres dans le monde entier
A ne pas oublier

Vendredi 13

Plus de 450 blessés
Des milliers d’Etres attristés
Au pays des libertés
De la laïcité transgressée
Et des Droits non respectés.

Vendredi 13

Des jeunes et moins jeunes
aux terrasses des cafés
Dans une salle, un stade bondé
Ignoblement assassinés
Au nom d’Allah le paraît-il éveillé
Mort aux Croisés.
Mort au Sacré
Mort au Progrès
Mort à la Laïcité. 
Mort à la Liberté, l’Égalité
Et la Fraternité.

Vendredi 13

Est-ce le prix à payer
Citoyens aveuglés.
Amis, Sœurs et Frères, hébétés
Consternés, bouleversés
Par l’horreur déchaînée

Vendredi 13

Dans sa chemise
Bleu, blanc, rouge aquarellé
Sous la Voûte Étoilée
Marianne nous crie
Enfants de la patrie aimée
Il est temps de se réveiller
Ou demain vous le regretterez
À jamais!

Vendredi 13

Sur notre terre endeuillée
Un drapeau noir s’est levé
Sans couleurs, sans armée
Le pire des fléaux s’est terré
France Terre d’asile et non d’aliénés 
A une religion détournée
Par des âmes corrompues et de sang assoiffé.

Vendredi 13

La République est rongée
Par des Êtres affamés
De pouvoir, d’intérêts
Qui ont tout délaissé
Par laxisme, ont tout dévoyé
Ont laissé le loup rentré
Prêt au nom de Mahomet,
D’Allah le très grand à égorger.
Les Croisés Français
Croyants ou athés

Vendredi 13

Marianne aux yeux attristés
De larmes amères versées
De sa dignité bafouée
De ses droits violés
De ses enfants assassinés
Par la folie déchaînée
Marianne nous crie
Enfants de vos larmes versées,
Levez-vous pour vous faire respecter
Levez-vous pour défendre vos vies si précieuses

Levez-vous pour à nouveau chanter, jouer
Flirter, rire et aimer
Vos cerveaux et vos Cœurs
Sont plus forts que des aliénés
Levez-vous pour défendre la France
Et sa liberté si sacrée !

 

Bri.Bla
18 Novembre 2015
Brigitte Bladou

 

 

PETIT SOLDAT

                                                      

Petit soldat
Prends tes cahiers et tes pinceaux
Ton instrument et tes chaussons
Ils seront ton épée
Pour apporter la paix 

Petit soldat
Tes dessins et tes Poésies
Tes notes de musique et pas de danse
Seront tes armes
Contre l’ignorance

Petit soldat
Prends ta raquette,
Ta planche de surf
Ton club de golf et ton ballon
Pour vaincre la violence

Petit soldat
Ta voix et ta conscience
Ton cœur  et ton esprit
Créeront des ponts
Pour vivre ensemble 

Petit soldat
Par la connaissance
Tu franchiras les montagnes
Par la tolérance
Tu traverseras les mers

Petit soldat
Par le rire,
Tu désarmeras
Par l'humour,
Tu réuniras

Petit soldat
Par l'Amour
Tu soulèveras
Le voile du sacré
Vers la liberté

 

Paris 21 Novembre 2015
Pour Emmanuel Ilyas.

 

 

 

Retour à l'accueil

 

 

Bientôt nos actualités

 

 

© 2016. «By FreeAgency».