Qui sommes-nous?

Rite Ecossais Primitif

Poeme lina chelli

Selon Robert Ambelain, le 24 Juin 1314, Robert Bruce, Roi d'Ecosse constitua l'Ordre du chardon d’Ecosse. En 1593, Jacques II d’Ecosse, constitue la Rose Croix Royale avec 32 chevaliers de Saint André du Chardon d’Ecosse. Il est Grand Maitre des Maçons Opératifs d’Ecosse. En 1687, l'Ordre de Saint André est réouvert par le roi Jacques II avant son exil en France. On voit apparaitre l'Ordre Maçonnique qui a pour nom « Ordre des Maitres Ecossais de Saint André », nom qu'il ne quittera plus. D'autres sources historiques remontent à 810 pour la création de l'Ordre St André du Chardon (P. Gérard Augy pour les rituels secrets de la Franc Maçonnerie Templière et Chevaleresque).

Le Rite Ecossais Primitif ou Early Grand Scottish Rite est introduit en France à Saint-Germain en Laye par les Loges jacobites des régiments écossais et irlandais en exil sous la direction de jacques II Stuart, roi d'Angleterre. En 1725, les loges militaires essaiment et constitue l'ancienne et très honorable société des Francs-Maçons du Royaume de France.

Robert Ambelain réveille en France le Rite en 1985, il pratique le Rite utilisé par la Loge Saint Jean d'Ecosse de Marseille fondée par G. Duvalmon en 1751. Patente du Rite importée d'Ecosse par G. Duvalmon. Patente de Rite remise à Jean Bricaud par le Suprême Conseil des Rites Confédérés des Etats-Unis, qui a été transmise via l'Ordre Memphis-Misraïm à Robert Ambelain qui la transmettra à Gérard Kloppel dans la succession de l'Ordre (voir la Franc Maçonnerie d'Autrefois de Robert Ambelain, Edition R. Laffont, succession des dépôts des Rites et patentes de l'Ordre Memphis-Misraïm et Rites Confédérés)

Robert Ambelain, très attaché au Rite Ecossais Primitif fonde la Grande Loge du Rite Ecossais Primitif le 20 Décembre 1991.

Le Rite Ecossais Primitif a fortement inspiré le Rite Ecossais Rectifié.

Rite Irlandais

Selon Robert Ambelain, le Rite Irlandais descend du Rite Ecossais Primitif pratiqué par les Loges militaires jacobites des régiments Ecossais et Irlandais. Dans le rituel au contraire des rites Anglo-Saxons, ils pratiquent la présentation d'une planche suivi d'un débat au cours des travaux en Loge encadré du Rituel. En France, on trouve des Loges à Marseille et à Avignon (Loge mère Ecossaise et Chapitres en 1774), avant la création de la Grande Loge de Londres. Le rite Irlandais se réfère aux Old Charges, anciennes constitutions. La Franc-Maçonnerie Irlandaise est importée en France dès 1725 en provenance d'Angleterre. Elle se réfère à une partie des constitutions d'Anderson de 1723 et aux Constitutions of Free Masons de Pennell 1730 à Dublin.

« La Franc-Maçonnerie devient le centre d'Union et le moyen de nouer une amitié sincère entre des personnes qui n'auraient pu que rester perpétuellement étrangères. Un Maçon est obligé de par sa tenue d'obéir à la loi morale et s'il comprend bien l'art, il ne sera jamais athée stupide, ni libertin irréligieux. Il est Homme de bien, et de probité, quelques soient les dénominations ou confessions qui aident à les distinguer. »

Contrairement à l'Angleterre, les Loges Irlandaises gardent les principes des anciennes constitutions, elles n'ont pas de signe distinctif mais un numéro d’inscription.

En hommage à Elisabeth Saint-Léger Aldworth initiée en 1712 au sein d'une loge Irlandaise, la Loge de recherche Elisabeth Saint-Léger Aldworth au sein de la Grande Loge Symbolique des Rites Unis pratiquera ses travaux au Rite Irlandais en Mixité. Les Sœurs et Frères de tous Rites sont les bienvenus pour travailler et chercher au sein de cette Loge qui se réunie à Paris.

Rite de Cerneau

Joseph Cerneau, né en France en 1763 se rend aux Etats Unis ou il va fonder le Rite de cerneau en 1822 dans le cadre du Suprême Conseil de New-York. Le Rite en 33 Degré va se pratiquer principalement aux Etats Unis et en Amérique Latine au Brésil. Successeur du Grand Maitre Charles Détré, Jean Bricaud, Grand Maitre de Memphis-Misraïm pour la France et ses dépendances va demander une patente au Suprême Conseil des Rites Confédérés des Etats Unis en 1919 (patente en date du 30 septembre 1919). Il reçoit une patente constitutive pour pratiquer les Rites Ecossais Primitif (Early Grand Scottish Rite), Rite Ecossais Rectifié, Rite de Cerneau, Rite Ecossais Ancien et Accepté du Grand Consistoire de New York et Grand Conseil de Charleston. Jean Bricaud décide d'adopter pour les Loges de Memphis-Misraïm les rituels du 1er au 33 du Rite Ecossais. Memphis-Misraïm travaillant sur une échelle de 95 degrés. Le Suprême conseil lui confère pouvoir de constituer des Loges et Chapitres à ces différents Rites dont le Rite de Cerneau, équivalent du REAA (Ragon dans ces recherches historiques le confirme ainsi qu'Alain Bernheim membre de la Grande Loge d'Angleterre, de la Grande Loge Suisse Alpina et de la Grande Loge Régulière de Belgique) dans une importante étude historique Herodom d'après les manuscrits originaux et archives du grand consistoire de cerneau. Robert Ambelain, successeur de l'Ordre de Memphis Misraim transmettra les patentes dans le cadre des Rites Confédérés à Gérard Kloppel (Maçonnerie d'autrefois de R. Ambelain, Edition R. Laffont. Filiations et transmissions de l'Ordre de Memphis-Misraïm et des Rites Confédérés).

LE RITE DE MEMPHIS

C'est au Caire, que des Maçons (qui pour certains accompagnaient Bonaparte, lors de la mission d’Egypte), ont découvert des filiations d'une survivance Gnostique et Hermétique. Ces Francs-Maçons étaient initiés à de très anciens Rites : Philalètes, Frères Africains, Philadelphes, Rites Hermétiques, Rite primitif... Avec la découverte de ces transmissions, ils vont renoncer à la filiation jadis reçu par la Grande Loge de Londres. En 1815, nait à Montauban, un nouveau courant Maçonnique. Le Rite de Memphis qui ne devra rien à l'Angleterre et qui va assumer ces transmissions en totale indépendance de la Grande Loge de Londres. Le rite de Memphis va naitre sous l'impulsion de Samuel Honis et de Marconis de Nègre. En 1816, le Rite de Memphis aura pour Grand Maitre Général Giuseppe Garibaldi.

Le Rite de Memphis rassemble des Maçons Bonapartistes, et le Rite de Misraïm, des Maçons Jacobins nostalgiques de la République avec les Carbonari. Le Grand Orient de France, majoritairement monarchiste obtient la dissolution des deux Rites à plusieurs reprises. Cependant le Rite de Memphis rentrera au Grand Orient de France en 1826. Il sera à nouveau dissous comme Misraïm en 1841 et ses travaux reprendront en 1848 avec la République.

Le Rite de Memphis, comprenant de très nombreuses Loges à l'Etranger sera indépendant du Grand Orient de France et aura des Grands Maitres Généraux notamment en Egypte, Etats-Unis et en Italie dont Giuseppe Garibaldi qui procédera à la réunification des Rites de Memphis et Misraïm en 1881.

LE RITE DE MISRAIM

Pour certains historiens, Venise ou Misraim « Rite Egyptien » a été introduit par Cagliostro, Grand Copte de la Haute Maçonnerie Egyptienne secondé par S. E Zuliani, ambassadeur de la République de Venise. Membre de la Loge Vénitienne Saint-Jean de la Félicité. Pour Gastone Ventura, une Loge de Misraïm existait à Venise en 1796, mise en sommeil en 1797 sous l'occupation autrichienne, reconstituée en 1801 par Tassoni. Selon Reghellini de Schio, avant Cagliostro, à Rovereto (petite ville à coté de Trente, pas loin de Venise, s'établit une loge en 1788, qui transmis au conseiller d'état F. Battagia de Mori qui pratiquait le Rite Egyptien, Misraïm, dit de Venise.

Selon Robert Ambelain, le Rite de Misraïm que l'on nomme Rite de Venise est né à Venise en 1788 par une patente délivrée par Cagliostro à un groupe de Sociniens.

Le Rite de Misraïm n’a que le nom d’Egyptien, Cagliostro l’a fondé en réaction contre la Franc-Maçonnerie très marquée par le Christianisme.

En 1788, à Venise, un groupe de Sociniens (protestants anti trinitaire) demandent une patente de constitution à Cagliostro. Ils choisissent de travailler au Rite Templier. Cagliostro leur transmet la lumière Maçonnique : Les trois premiers Grades de la Maçonnerie Anglaise, Les Grades supérieurs de la Maçonnerie Allemande, très marqués par la Tradition Templière.

Le nom de Misraïm, qui veut dire en Hébreux Ancien « Les Egyptiens » est donc le seul rappel du rite Egyptien qui leur transmit leur personnalité Obédientielle. Misraïm va être pratiqué en Italie puis sera introduit en France par les Frères Bedarride qui ont reçu les transmissions à Naples par le Frère de Lassale. Le Rite de Misraïm était très répandu dans le sud de l’Italie appelé Régime de Naples et étant dépositaire des initiations et transmissions initiatiques des Hauts Grades, (Arcanas –Arcanarum).

En France, sous la protection du Rite Ecossais et de noms illustres (Le Comte de Muraire : Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien et Accepté, Le duc de Cazes, le duc de Saxe-Weimar, Le duc de Leicester… le Rite de Misraïm va se développer de 1810 à 1813 avec succès. Sous la terreur blanche, Misraïm est transmis aux Carbonari. Devenant anticlérical et antimonarchiste, le Rite de Misraïm regroupe une cinquantaine de Loges à travers le pays. Le Grand Orient de France, majoritairement monarchiste le dénonce et la police de la restauration obtient sa dissolution. Clandestin de 1820 à 1838, restauré en 1838, puis dissous à nouveau en 1841, ils sort de la clandestinité en 1848. A partir de cette date, il s'achemine vers la fusion avec le Rite de Memphis sous l'impulsion de Giuseppe Garibaldi, Grand Maitre Général des deux Rites, qui va les réunifier en 1881.

La Grande Loge Misraïm France présidée par Jacques de Villereal qui a refusé la réunification du Rite au sein de l’Ordre des Rites Unis avec Memphis par G. Garibaldi en 1881 cessera définitivement ses travaux en 1899. La Loge « Arc en Ciel » dirigée par le président Osselin, continuera à Paris à travailler au Rite de Misraïm mais suspendra également ses travaux.

Jean Bricaud, Grand Maitre Général de Memphis Misraïm pour la France obtiendra une patente du Suprême Conseil des Rites Confédérés aux Etats-Unis, pour continuer à pratiquer le Rite de Misraïm en France.

. Les Rites de Misraim 1820 ou Rite de Venise 1788 sont aujourd’hui pratiqués parallèlement avec les Rites de Memphis et Memphis-Misraïm (Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm) aux trois premiers Degrés Symboliques, regroupés sous le nom usuel de Rites Egyptiens.

RITE ANCIEN ET PRIMITIF DE MEMPHIS-MISRAIM

PROCLAMATION

Homme, tu as deux oreilles
Pour entendre le même son,
Deux yeux pour percevoir le même objet,
Deux mains pour exécuter le même acte.

De même la science Maçonnique,
La science par excellence
Est ésotérique et exotérique.

L'ésotérisme constitue la pensée,
L’exotérisme la structure.
L'exotérisme s'apprend, s'enseigne, se donne,
L'ésotérisme ne s’apprend, ne s'enseigne
Ni ne se donne
Il vient d'en Haut.


Robert Ambelain.

Extrait des Grandes Constitutions et Règlements Généraux.


Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm est l'héritier des Traditions Maçonniques du XVIIIe Siècle dont il a gardé les sages principes, la force morale et la discipline. Il tire son origine de la maçonnerie occulte et ésotérique des Philaletes de Paris, des Frères Africains de Bordeaux, de l'Académie des vrais Maçons de Montpellier, du Rite de Pernety d'Avignon, et surtout du Rite Primitif des Philadelphes de Narbonne (1721) : Maçons Chevaliers pratiquant les Rituels Rose Croix

JEAN BRICAUD(1933)
Notes Historiques sur le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm.

C'est sous l'impulsion de John Yarker (1833 - 1933), suite à une patente délivrée par H. J. Seymour, Grand Maitre de Memphis aux Etats Unis, auquel est associé le Rite de Misraïm, que le Rite prend son appellation de Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm. Giuseppe Garibaldi va réunifier les Rites de Memphis et Misraïm en 1881. Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm au cours du XIXème siècle va être pratiqué dans tout le Royaume Uni. Aux Etats Unis, et en Italie également, principalement dans les Hauts Grades.

En France, Memphis- Misraim voit le jour au début du XXème Siècle. Il est pratiqué essentiellement dans les hauts Grades. Robert Ambelain Grand Maitre Général du Rite réformera entre 1960 et 1966, puis en 1981, aux trois premiers Degrés Symboliques, les rituels du Rite de Memphis de 1824 et les nommera Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm. Il publiera les Rituels des trois premiers Degrés Symboliques dans son livre « La Franc Maçonnerie d'Autrefois » aux Editions Robert Laffont. (Edition réactualisée en 1988).

Les Loges travaillant au Rite de Memphis-Misraïm utilisent depuis la création de la Grande Loge Française par Robert Ambelain puis par son successeur Gérard Kloppel, les Rituels du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm (RAPMM), Rituels écrit par Robert Ambelain pour œuvrer aux trois premiers Degrés Symboliques.

C'est autour de la pratique de ces Rituels du RAPMM, « Robert Ambelain », que se retrouvent aujourd'hui les Francs-Maçons qui pratiquent le Rite de Memphis-Misraïm au sein des Loges Symboliques. Malgré leur diversité, ils œuvrent dans le respect des Rituels et de l'Egrégore du Rite qui les réuni tous.

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis régulièrement patentée (Transmissions initiatiques R. Ambelain G. Kloppel) utilisent Les Rituels du Rite Ancien et Primitif pour les trois premiers Degrés Symboliques de Robert Ambelain.

 

 

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis (Fédération les Amis de Robert Ambelain, loi 1901) est née de la volonté de plusieurs loges régulières qui ont décidé de créer une Obédience mixte qui répondait à leurs attentes initiatiques et sociétales dans le respect de la liberté de conscience, de l'orientation philosophique, de la spiritualité de chaque membre et, de la Tradition Maçonnique et de ses Devoirs.

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis se situe dans la lignée des Obédiences adogmatiques. C'est une fédération composée de loges souveraines dont le fonctionnement exécutif repose sur le principe démocratique de la séparation des pouvoirs.

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis est totalement indépendante des Loges de perfection des Hauts Grades au-delà du 3ème Degré de la Franc-Maçonnerie.

Les ateliers et chapitres des Hauts Grades sont rassemblés du 4ème au 33ème Degré de la Franc-Maçonnerie en Fédération loi 1901 (les Architectes Unis : Suprême Conseil de France des Rites Unis)  régulièrement patentée pour pratiquer les Rites de Memphis & Misraïm et Rites Écossais. Ils sont totalement indépendants de la Grande Loge Symbolique des Rites Unis.

Les Constitutions de la Grande Loge Symbolique des Rites Unis reposent sur deux principes fondamentaux : La liberté absolue de Conscience et la liberté de l’initiation féminine en Franc-Maçonnerie au sein des Loges Mixtes.

Attachée au respect des traditions de la Franc-Maçonnerie, la Grande Loge Symbolique des Rites Unis, invite ses membres à la pratique rigoureuse et sérieuse des rituels et du symbolisme lors de leurs travaux en loge.

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis constitue une alliance d'Hommes et de Femmes libres, de toutes origines, de toutes nationalités et de toutes croyances.

Le fondement de la Grande Loge Symbolique des Rites Unis est la Fraternité et l'accès à la Connaissance qui relient les êtres vers la quête d'un idéal concret, d'une humanité meilleure et plus éclairée, unie par la joie d'Être et l'attention portée à autrui.

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis est réglée par des Constitutions, Règlements Généraux, et Statuts qui définissent son organisation et son fonctionnement tant sur le plan maçonnique que civil.

Les Loges sont mixtes d'après les statuts, cependant des Loges masculines et féminines qui ont décidé de conférer l'initiation soit masculine ou féminine par choix sont acceptées, à condition qu'elles reçoivent pour des tenues des Soeurs et Frères Visiteurs de tout Rite, les Soeurs et Frères de l'Obédience, et, le Conseil de l'Ordre qui est mixte.  

La Grande Loge Symbolique a également dans sa structure  l'Ordre des Mopses (déclaré indépendamment en préfecture  sous la loi 1901) sous le nom « Société des Amis Fidèles ». Il se réunit deux fois par an avec les loges pour accueillir tous les Soeurs et Frères visiteurs lors d'initiation  Mopse sous le signe de la Fraternité, de l'Humour et de la défense des Libertés. Elle a aussi au sein de sa structure l'Ordre des Charbonniers, déclaré en loi 1901, sous le nom Les Amis de la Nature qui réunit des Soeurs et Frères désireux de découvrir et pratiquer en forêt à certaines saisons de l’année, les rituels de la charbonnerie, liés à la nature, au celtisme et à la liberté. 

La Grande Loge Symbolique des Rites Unis invite les Soeurs et Frères à participer aux Commissions  sur les sujets de société, en travaux et banquets de table, lors de conférences organisées en Tenues Blanches Fermées ou Tenues Blanches ouvertes aux profanes éclairés, à tous ceux et celles  désireux de réfléchir, connaitre, partager et agir. 

Des commissions de bienfaisance et loges hospitalières œuvrent pour aider les plus démunis initiés et profanes.

OMNIA VINCIT AMOR

L'Amour triomphe de tout « Amour, Amour, Amour, voilà l'Ame du Génie », a écrit W. A Mozart. La voie cardiaque est aussi importante que l'Esprit. La Grande Loge Symbolique des Rites Unis œuvre pour l'Unité et rassembler ce qui est épars.

La devise de la Grande Loge Symbolique des Rites Unis est : Liberté, Égalité, Fraternité, Union, Prospérité, Courage.

 

 

 

Retour à l'accueil

 

 

Bientôt nos actualités

 

 

© 2016. «By FreeAgency».